Géométrie fatale

Odeur de poudre
Des absents qu’on sort
À la nuit tombée
De la tombe oubliée.

Odeur de soufre
De fourche à purin
La branlette hardie
Dans le poing brandi.

Odeur de poudre
De fumigènes sans plaisir
Les flammes à naître
De ce ventre mou
Sables mouvants
Hérissés de certitudes
Le centre envahissant
Guerrier souriant
De ses ordonnances
Camisoles.

Sacrifices

Sans parler de ça,
Sans parler de nous,
Sans parler climat,
Sans parler d’eux,
Sans parler de rien
D’autre que de de toi,
Les affaires à faire,
Les affreux affriolants,
Les affinités financières,
Te voilà sur l’autel,
Le couteau bien en main
Pour les sacrifices à faire.